Saut de puce de 7000 km pour écouter et créer avec des bronzes javanais.



La Philharmonie de Paris propose sur son site Internet un gamelan mécanique, véritable petit orchestre que vous allez pouvoir utiliser vous-même pour créer votre propre œuvre originale. Construit sur le modèle d’un séquenceur, la technique de l’échantillonnage permettra à tout un chacun de « jouer » de l’un des ensembles proposés pour produire des extraits de pièces musicales traditionnelles.

Accéder au gamelan mécanique

TresorsG 202005c

 

Le gamelan est un ensemble de musique joué en Indonésie à Bali et Java. Il est des plus singuliers et bouleverse quelques idées occidentales admises que l’on se fait de la musique. Il est uniquement constitué de percussions à l’exception d’une flûte qui peut parfois être entendue. Alors que l’on imagine spontanément un tambour quand on cite le mot percussion, celui-ci n’est que très peu représenté dans le gamelan et est entouré par une armée d’instruments en métal, gongs et métallophones accordés, dont le rôle n’est pas de produire des polyrythmies mais d’être les interprètes de la mélodie. Chaque instrument a une place précisément définie et a valeur d’une seule pièce dans l’ensemble comme peut l’être une touche sur le clavier d’un piano, le gamelan est pour cela considéré comme un seul instrument joué par un groupe de musiciens. Bien que soit présente cette multitude d’éléments mélodiques la notion d’harmonie est absente et l’idée directrice est un unisson ne suggérant aucun accord. Le répertoire a vocation à accompagner différentes disciplines artistiques comme la danse le théâtre.