New Wave of British Heavy Metal.



A la fin des années 70 le Punk est devenu une mode grand public qui a perdu son côté contestataire et les pionniers du Heavy Metal (Black Sabbath, Led Zeppelin…) amorcent un lent déclin. C’est en partie en réaction à cette situation que se développe un nouveau son, la New Wave Of British Heavy Metal ou NWOBHM, littéralement « nouvelle vague de heavy metal britannique ». Cette nouvelle vague prend son essor dès 1979 avec le succès rapide de Motörhead, groupe à la moyenne d’age déjà élevée pour l’époque mais qui réussit l’exploit de canaliser l’énergie du punk rock en la coulant dans des structures musicales traditionnelles. Cependant, demeure une volonté globale de se distinguer des punks qui jouent une musique techniquement simple. Les compositions seront davantage axées sur la technicité en remettant en valeur les solis de guitare et bien souvent une recherche mélodique.